Le Monde du 10 octobre 2008 : "M. Trichet : " Reprenez vos esprits ! ""

Marseille

Marseille

 

 

 

Le Monde du 9 octobre 2008

Marseille

Marseille

Pierre Le Hir, à propos des prix Nobel de physique : "Les physiciens le savent aujourd'hui, la nature est asymétrique. Pasteur l'avait déjà énoncé, qui déclarait, au vu de la différenciation de deux molécules miroir sous l'effet de la fermentation : " L'asymétrie, c'est la vie. " C'est si vrai que dans un monde parfaitement symétrique... nous n'existerions pas. Remontons aux tout premiers instants de l'Univers, quelques fractions de seconde après le Big Bang, voilà 13,7 milliards d'années. S'il s'était formé exactement autant de matière que d'antimatière, ces particules et antiparticules auraient dû s'annihiler dans une gerbe d'énergie, et il y aurait aujourd'hui rien plutôt que quelque chose. Pas de galaxies, d'étoiles, de planètes, de vie."

 

 

 

 

Le Monde 8 octobre 2008

Chatou

Chatou

Anne Michel et Jean-Pierre Stroobants : "Fortis permet, de fait, à BNP Paribas de porter sa base de dépôts à 600 milliards d'euros (250 milliards d'euros de plus qu'aujourd'hui) et le nombre de ses clients à presque 20,9 millions (5,9 millions de clients supplémentaires). A titre de comparaison, le néerlandais ING et l'allemand Deutsche Bank possèdent respectivement 525 et 460 milliards de dépôts."

 

 

 

Le Monde du 7 octobre 2008 : "Comment protéger les épargnants européens ?"

Paris

Paris

 

 

 

 

Le Monde du 6 octobre

Paris

Paris

Interview de Wendelin Wiedeking, président du directoire de Porsche : "La seule question essentielle sur ce sujet, c'est : " Qui va payer ? " Pour les hommes politiques allemands, chaque pays doit être responsable et assumer ses propres problèmes. Chaque pays doit se demander comment protéger ses propres banques. Nous ne sommes pas prêts à prendre une grosse marmite dans laquelle on mettrait des fonds que l'on répartirait équitablement auprès des différents pays. La cohésion entre les différents pays européens n'est pas encore assez grande pour procéder de la sorte. Nous n'avons pas encore suffisamment grandi ensemble."

 

 

 

Le Monde du 5 octobre 2008

Chatou

Chatou

Page 11, un article de Patrick Roger : "Le gouvernement français ne cherche plus à masquer l'ampleur de la crise financière, ni ses répercussions possibles en Europe. " Le monde est au bord du gouffre par la faute d'un système irresponsable ", a indiqué le premier ministre, François Fillon, en dénonçant un " capitalisme dévoyé ", lors de son discours de clôture des Journées parlementaires de l'UMP, vendredi 3 octobre à Antibes. Le 26 septembre, lors d'une réunion publique à Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), M. Fillon avait déjà évoqué " une crise majeure, qui pousse tout le système économique mondial au bord du précipice ".

 

 

 

Le Monde du 4 octobre 2008 : "Paris multiplie les mesures de soutien à l'économie"

Chatou

Chatou

 

 

 

Le Monde du 3 octobre 2008 : "Chacun pour soi : les Européens se divisent sur la crise financière"

Paris

Paris

 

 

 

Le Monde du 2 octobre 2008 : "Crise : le gouvernement prêt à aider les banques"

Chatou

Chatou

 

 

 

Le Monde du 1er octobre 2008 : "Crise : ce que l'Europe peut faire"

Paris

Paris

 

 

 

Le Monde du 30 septembre 2008 : "L'Europe est à son tour secouée par la crise financière"

Guebwiller

Guebwiller